Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

ROMAIN ROLLAND

Code EAN13: 9782253155911

Auteur : ZWEIG STEFAN

Éditeur : LGF


   Disponible sous 2 à 7 jours
Description :

C'est une biographie en forme d'hommage que Stefan Zweig consacre en 1920 à Romain Rolland, l'un « des plus grands écrivains de la France actuelle » d'après lui. Hommage à un ami, puisque les deux hommes ont entretenu une longue correspondance, mais surtout à celui que Zweig présente comme un de ses « maîtres intellectuels », un guide aux accents parfois prophétiques, une conscience.
Décrivant à la fois le parcours de l'écrivain et l'oeuvre, Zweig s'attache à en montrer la profonde unité. Esprit libre, tout imprégné de grandeur morale, l'auteur de Jean-Christophe met son art au service de l'humanité. Retraçant les engagements successifs de Rolland, Zweig souligne son courage, son héroïsme même quand, presque seul contre tous, il dénonce la folie belliciste qui s'est emparée de toute l'Europe en 1914.
Paru pour la première fois en français en 1929, ce texte permet de redécouvrir une des grandes figures littéraires de la première moitié du xxe siècle. Il met en lumière les idéaux de Zweig, pacifiste convaincu et inlassable défenseur d'une certaine idée de la culture européenne, mais homme de lettres avant tout, quand son modèle - et cette différence jettera plus tard une ombre sur leur amitié - se voulait aussi un homme d'action.
Une préface de Serge Niémetz, l'auteur de Stefan Zweig, le voyageur et ses mondes (Belfond, 1996), apporte un passionnant éclairage sur la complexité de la relation entre les deux hommes et son évolution en regard des enjeux qui secouent l'Europe dans les années 1930 et jusqu'à la mort de l'écrivain autrichien.

Notes Biographiques :

Né à Vienne en 1881, fils d’un industriel, Stefan Zweig a pu étudier en toute liberté l’histoire, les belles-lettres et la philosophie. Grand humaniste, ami de Romain Rolland, d’Émile Verhaeren et de Sigmund Freud, il a exercé son talent dans tous les genres (traductions, poèmes, romans, pièces de théâtre) mais a surtout excellé dans l’art de la nouvelle (La Confusion des sentiments, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme), l’essai et la biographie (Marie-Antoinette, Fouché,Magellan…). Désespéré par la montée du nazisme, il fuit l’Autriche en 1934, se réfugie en Angleterre puis aux États-Unis. En 1942, il se suicide avec sa femme à Petrópolis, au Brésil. 
  • ean
    9782253155911
  • Auteur
  • Éditeur
    LGF
  • Genre
    romans étrangers
  • Date de parution
    19/11/2003
  • Support
    Poche
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    205 g
  • Hauteur
    178 mm
  • Largeur
    110 mm
  • Épaisseur
    20 mm
Aucune actualité liée

Du même auteur - Voir tous